Historique de l’association heptagone éditions

Pour faire court, nous sommes une maison d’édition associative et solidaire, crée en 2016 et gérée bénévolement par des thérapeutes-auteurs… pour des thérapeutes-auteurs.

C’est aussi une histoire qui commence par  « il était un fois… »

Il était un fois… des ateliers de formation-transmission sur les Fleurs de Bach où les personnes se voyaient remettre en fin de parcours un gros classeur de 200 pages avec une boite à outils énergétiques.

Il était un fois… un binôme de thérapeutes/animateurs d'ateliers, qui souhaitaient faire ces supports de cours un guide pratique, un guide disponible pour tous.

Il était un fois… l’idée de faire de ces guides pratiques des ouvrages commercialisables pour répondre aux besoins des professionnels.

Dans toute structure narrative de conte, il y a la quête des personnages principaux et le "côté obscur de la force" qui va faire voler en éclats ce beau rêve. C’est alors que l’on se dit qu’il n’y a plus  guère d’espoir tant le rapport de forces ressemble de trop à la lutte entre David, jeune illuminé et le géant Goliath, sûr de l'invincibilité de son modèle économique.

Le côté obscur de la force, c’est le marché du livre et la logique financière qui conduit trop souvent à ouvrir le "parapluie", en proposant à notre pauvre auteur l’édition "à compte d’auteur" qui voit le risque financier entièrement transféré sur ses frêles épaules.

Le conte de fée s’est tout naturellement matérialisé par la création d’une association de micro-édition, crée par deux thérapeutes-auteurs, dont l’un d’eux a précédemment expérimenté, en tant que co-auteur, l’édition à compte d’auteur et les cartons de livres qui moisissent dans la cave faute de distribution en rapport avec son rêve d’écrire. Voici ce que ce dernier disait de son expérience il y a encore quelques années :

-  « Plus jamais ça ! »

Comme quoi, il ne faut jamais désespérer ! Pour éviter de revivre les mêmes tourments, l’association heptagone éditions a reçu la visite des fées marraines autour de son berceau. Dominique A. et Lina P. thérapeutes-auteurs-éditeurs (hespérides-éditions) ont su encourager nos deux jeunes éditeurs.

Le projet a mûri, exit le « nouveau contrat d’édition » qui laisse toute latitude aux éditeurs de triturer le manuscrit de l’auteur et de le dénaturer (trop souvent sans l’assentiment de ce dernier) et tout ceci pour recevoir comme droits d’auteur juste de quoi mettre un timbre sur l’enveloppe d’un courrier de protestations à l’un de ces éditeurs sans scrupules.

Depuis 3 ans l'expérience d'édition solidaire a pris forme et nous faisons un appel à candidature pour des responsables de collection bénévoles.

 

 

La Convention d’Engagement Réciproque

 

Chez heptagone-éditions rien de tout cela et place à la « Convention d’Engagement Réciproque » entre deux bénévoles d’une même association : le nouvel auteur-éditeur et le référent de la maison d’édition qui va accompagner le projet tout au long des étapes de réalisation de l’ouvrage. De ces étapes, on en a même fait un plan de formation, pas trop lourd mais suffisant pour faire les bons choix.

Place également à l’imprimerie et à la reliure artisanale faite au sein même de la maison d’édition, ce qui permet d’éditer à la demande les ouvrages que l’auteur aura en commande. Donc pas de risque d’invendus et une trésorerie pour l’association toujours positive (certes, de peu).

Enfin, place à l'auto-distribution des ouvrages auprès de ses relations, sur les salons du bien-être, lors des ateliers de formation, et aussi en dépôt-vente dans des magasins. Avec un accompagnement pour créer et gérer un site pour présenter les ouvrages de l’auteur.

Et, cerise sur le gâteau, une fois le nombre d’ouvrages édités atteint (celui indiqué d’un commun accord dans la Convention d’Engagement Réciproque), l’auteur peut récupérer ses droits d’auteur pour une nouvelle édition chez un autre éditeur s’il le souhaite.

 

 

 

droits d’auteur ?

Mais, me direz-vous, comment un auteur perçoit-il des droits d’auteur auprès d’une maison d’édition associative (qui est, rappelons-le une association loi 1901, donc à gestion désintéressée et à but non lucratif) ?

Il ne les perçoit tout simplement pas, car la forme juridique d'une associative loi 1901 ne permet pas de redistribuer du bénéfice.

 

 

 

Solidaire avez-vous dit ?

Mais deux cas de dédommagements restent possibles :

- Soit en disposant d'un exemplaire gratuit pour 3 ouvrages vendus pour le compte d’heptagone éditions. Ainsi, il pourra être édité sans avancer un euro, et se verra remettre un exemplaire de son oeuvre afin de mieux se faire connaître et tester son public potentiel avant de passer à un autre modèle économique,

- Soit en choisissant un statut professionnel qui inclus l'achat revente*,. Dans ce dernier cas, l'auteur est aussi son propre distributeur et ainsi, l'auteur récupère pour son compte la marge distributeur. En achetant son guide à prix coûtant à la maison d'édition il peut espérer, toutes charges déduites, obtenir une marge d'environ 25% net.

 

3 ans et demi après le lancement d'heptagone-éditions, 9 ouvrages sont commercialisés et 2 autres sont en cours d'écriture. Cette initiative associative "minimaliste" se développe sans autre création de valeur  que de se faire plaisir et d’offrir des ouvrages de qualité.

 

L’équipe d’heptagone éditions

 

* le statut de micro entrepreneur le permet en mixant un part d'activité libérale et d'activité achat-revente